Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous dire que j’ai dévoré ce roman se veut très loin de la réalité tant je l’ai aimé et avalé en 2 petits jours malgré plus de 440 pages.

Il faut dire que l’auteur, Franck Thilliez, a l’avantage d’être passionnant, drôle et épouvantable au possible.

« La mémoire fantôme » est son cinquième ouvrage, tous policiers.

La couverture en grand format nous présente une simple toile d’araignée inquiétante en pleine nuit et en gros plan ; celle en Pocket, une mystérieuse silhouette féminine dans un bois, dans un endroit semble-t-il très inquiétant.

L’auteur nous pose déjà le ton de ce bouquin extraordinaire.

On peut le trouver à environ 7 € petit format.


FRANCK THILLIEZ


Une fois n’est pas coutume, c’est mon frère qui me le fit découvrir. Nous parlions comme toujours de Maxime Chattam, notre chouchou et lui me présentait un digne successeur ou peut-être un sérieux concurrent dans le domaine du thriller haletant et sanglant.

Né en 1973 à Annecy, il officie comme Ingénieur en nouvelles technologies. Il a posé ses valises depuis, dans le département du Pas de Calais.

Dès son premier ouvrage « train d’enfer pour ange rouge », en 2004, il a reçu quelques distinctions et prix avec des critiques bien souvent positives.

Suivront, à raison d’une œuvre par an, son chef d’œuvre « la chambre des mort » ; « deuils de miel » ; « la forêt des ombres » ; celui-ci et depuis quelques jours « l’anneau de moebius ».

Son style se veut alerte, noir et incroyablement précis. Il sait vraiment de quoi il parle et n’a pas hésité à se composer une solide documentation sur ses sujets pour être béton ou le plus réaliste possible.

Déformation professionnelle, la technologie a toujours une place importante dans la majeure partie de ses romans.

J’ai tellement été happé par ce livre, que dans la volée j’ai commandé tous les autres ouvrages chez Amazon (pour 0 € évidemment, grâce à mes bons !!!).

Et franchement, il est clair que nous possédons une sacrée référence dans le domaine du thriller français !!!!

Et dire qu’il n’a à peine que 35 ans !!!!!!

Son site pour tout savoir

http://www.franckthilliez.com/


L’HISTOIRE


Lucie Henebelle, lieutenant de la brigade criminelle de Lille, profite d’un rare moment de calme et de tranquillité, dans son appart. Elle peut enfin veiller sur ses deux jumelles qui dorment à poings fermés.

Mais voilà qu’un jeune voisin vient toquer à la porte pour lui demander de descendre voir un « truc pas normal » sur le parking à deux pas d’ici. Cela ne devait prendre que quelques minutes !

Il faut croire que Lucie collectionne les emmerdes et les problèmes comme d’autres les timbres ou les étiquettes à fromages !!!

En pleine nuit, sous la bourrasque nordiste, elle découvre une jeune femme, Manon dans un sale état général.

Couverte de bleus, elle semble être sauvage comme un animal. Tout juste, notre lieutenant, peut elle remarquer les mots gravés dans la paume de la main « Pr de retour ».

Pire, la victime semble s’être scarifiée à divers endroits du corps, notamment sur le ventre ou une phrase entière semble apparaître avec quelques symboles.

Enfin, et surement le pire dans cette ignoble situation, Manon ne parait se souvenir de rien ; pas une amnésie passagère non ! Son cerveau donne l’impression de « rebooter » toutes les 3-4 minutes ce qui fait vivre cette pauvre femme et son entourage un véritable cauchemar car il faut sans cesse poser les mêmes questions et répondre autant de fois la même chose !

Hospitalisée dans l’immense bâtiment Roger Salengro à Lille ; Lucie découvre que l’on connaît déjà cette femme. En effet, on teste sur elle un procédé nouveau pour les gens ayant une courte mémoire sous la forme d’un organiseur électronique qu’elle ne quitte jamais.

Ainsi, elle peut y enregistrer des mots, des photos, des impressions, et même un journal personnel. Il s’agit d’un aide mémoire perpétuel pour les malades et ainsi, leur existence semble un peu plus agréable que dans le néant, le vide intérieur.

Lucie a pourtant besoin du témoignage de Manon, pour faire avancer l’enquête. Mais comment procéder de cette façon ?

Surtout que l’on apprend par l’un des spécialistes de la mémoire à Salengro, qu’elle officiait comme l’une des plus grandes spécialistes des mathématiques du monde.

Voici donc une flic embarquée dans une incroyable histoire, avec pour seule témoin ou femme qui ne peut garder qu’environ 4 minutes de souvenirs au corps meurtri et traumatisé. Les cicatrices sont partout et elle fait vraiment pitié à voir.

Melle Henebelle se retrouve donc avec quelques questions et problèmes sous les bras, et pas les moindres :

1) Qu’est-il arrivé à Manon ? Et pourquoi ?
2) Que signifie les messages sur son corps ? Et l’énigme retrouvée dans une cabane non loin ?

3) Pourquoi la victime se croit-elle en février alors que voilà la mi-avril ?

4) Enfin qui est Manon finalement et quel est son rôle dans cette invraisemblable enquête ?

Sans compter que la malheureuse ne le sait pas mais quelqu’un reste tapi dans l’ombre, à surveiller tous les faits et gestes de ce petit monde qui semble jouer à une partie du jeu de l’oie grandeur nature.


MON AVIS


Certains vont encore me dire que j’en ai trop raconté, mais sachez juste que ce ne sont à peine 30 pages qui sont résumées et donc il en reste plus de 400 du même tonneau !!!

Surtout que j’ai fait en sorte d’omettre quelques détails pour vous laisser la surprise dans diverses situations.

La grande force de ce thriller c’est son côté haletant et rythmé ; toutes les dix pages on attaque une autre piste ou surgit un événement important.

Mais ce n’est pas tout : cette histoire nous fait entrer de plein pied dans le domaine obscur et très inconnu de la mémoire via des spécialistes, des expériences et surtout de très nombreux exemples qui servent de fil rouge à l’enquête.

Autre domaine important : les mathématiques avec des énigmes toutes les plus tordues les unes que les autres et un personnage central inattendu : PI.

Reprenant le personnage central de son œuvre la plus connue « la chambre des morts », Lucie Henebelle, on pourrait imaginer qu’il s’agit de la suite. Mais on peut les lire tous les deux séparément et dans l’ordre de votre choix.

Enfin, la trame se déroule essentiellement dans le 62 et 59, on se ballade dans deux départements pittoresques sous une pluie battante avec une impressionnante description des lieux et de leurs mystères.

Franck Thilliez nous livre ici un travail impressionnant qui va vous scotcher de la première à la dernière page. Le final étant d’une rare virtuosité surprenante.

Tag(s) : #Littérature

Partager cet article

Repost 0