Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 1983, le grand musicien écossais, Mike Oldfield est au sommet de son art.

 

Dix ans plus tôt, il compose son chef d'oeuvre, nommé Tubular Bells, un très long instrumental de plus de 40 minutes. Le destin voulût que le thème principal soit utilisé dans le film l'Exorciste quelques mois plus tard.

 

Il s'en vendra plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde.

 

Jeune, riche et la tête pleine de mélodies, Oldfield enchaine les albums avec un brio et un succès exceptionnels.

 

10 ans plus tard donc, il s'apprête à sortir un nouvel opus qu'il appelera Crises.

 

Si l'on y retrouve toujours un long instrumental avec une quantité importante de sonorité et de thèmes, il y a aussi quelques chansons bien senties donc une rencontrera un succès mondial et passera encore à la radio 30 ans après.

 

Il s'agit de Moonlight Shadows.

 

Utilisant comme pour le précédent album la chanteuse Maggie Reilly, qui demeure en plus sa moitié à cette époque, il offre une oeuvre facile à retenir et bigrement efficace.

 

Véritable ode à Houdini, le plus grand magicien du 20ème siècle, la chanson se compose de petis couplets, d'un refrain entêtant, et de plusieurs solis de guitares exécutés par le maitre lui-même.

 

C'est peut-être la balade la plus connue depuis 30 ans.

 

Signalons un très joli clip soigné avec la belle Maggie et bien entendu, Mike, qui veille sur elle à deux pas.

 

Surement l'une des chansons ayant générée le plus de droit d'auteur dans le monde depuis 1970 et c'est loin d'être terminé.

 


 
Tag(s) : #Musique

Partager cet article

Repost 0